Comment entreprendre un séjour reposant en Guyane ?

La Guyane est une région française sur le continent sud-américain. Elle se trouve à environ 7000 km de la France. C’est une longue distance pour un voyage, mais une fois arrivée à Cayenne la capitale, c’est tout un monde qui s’offre aux visiteurs. En effet, la Guyane se trouve aux portes de la forêt de l’Amazonie. Celle-ci est si grande qu’elle s’étend sur 8 pays, dont la Guyane, avec une biodiversité qui lui est propre. Ainsi, le pays est devenu une destination attirante et surprenante. Un voyage en Guyane s’avère donc plus qu’intéressant.

Ce qu’il y a à savoir sur la Guyane

Outre le voyage par vol direct qui dure environ 9 heures, les attraits de la Guyane ne manquent pas. La population est composée de populations métissées venant de nombreuses vagues de migrations successives. Le pays s’étend sur une superficie de 86 000 km — avec une seule bande côtière de 320 km. Presque 80 % de la population y vivent.

La période idéale pour visiter la Guyane et pour profiter d’un séjour inoubliable va de la mi-août à la mi-novembre. Les mois les plus secs et les plus ensoleillés sont le mois de septembre et d’octobre. Pour venir à la Guyane, il est possible de prendre des vols à partir de Paris CDG et d’Orly. D’autres villes offrent aussi des vols comme Angers, Caen, Lille et Metz. Les déplacements ne posent pas de problèmes. En effet, dès l’arrivée, la location voiture guyane aeroport est là pour l’accueil. En ville, d’autres agences de location sont également disponibles.

Un séjour inoubliable et non fatigant

Quelle que soit la durée du séjour en Guyane, il existe des endroits et sites à ne pas manquer. Il ne reste plus qu’à faire le choix tout en veillant à profiter d’un séjour reposant. Ainsi, il faut combiner les opportunités offertes dans le domaine de la culture et la découverte de la forêt amazonienne.

Les quelques conseils qui suivent sont offerts afin de maximiser le séjour :

  • La forêt de Saint-Jean pour un parcours de 1,5 km, un moyen de découvrir la forêt. C’est le seul chemin banalisé de l’Ouest guyanais ;
  • L’île du Diable, un bout de terre de 14 ha a servi de bagne sous Napoléon III. Une grande partie de ce bagne est classée au titre des monuments historiques.
  • La montagne d’Argent, une presqu’ile de 745 ha, en face du cap Orange (Cabo Orange) au Brésil : visite de 2 sites de peintures rupestres amérindiennes ainsi que de nombreux vestiges ;
  • Le fleuve Oyapock, une frontière de 400 km entre la Guyane et le Brésil où se situent 6 villages français avec beaucoup de communautés amérindiennes ;
  • Le Centre d’Archéologie amérindienne qui présente tous les aspects de l’ancienne culture amérindienne, avec des gravures de la période précolombienne.

 

Auteur de l’article : Selena