Le Régime Social des Indépendants, comment ça marche ?

Que vous soyez auto-entrepreneur, artisan ou commerçant, vous êtes concerné par le RSI, ou Régime Social des Indépendants. C’est à cette caisse, en effet, que vous avez affaire pour les remboursements de vos frais de santé ou encore les cotisations obligatoires pour votre retraite. Mais le RSI, comment ça marche exactement ?

Qu’est-ce que le RSI ?

numéro de sécurité sociale
Source : http://www.118-609.com/

Le Régime Social des Indépendants est une caisse de Sécurité Sociale s’adressant, comme son nom l’indique, à tous les travailleurs indépendants : professions libérales (dont l’assurance maladie dépend du RSI et qui possèdent leurs 2 caisses propres, dont une pour l’Île-de-France et l’autre pour le reste du territoire) et commerçants, industriels et artisans (pour lesquels le RSI gère également les assurances décès, invalidité et vieillesse, à travers une caisse nationale et 28 antennes régionales). Tous les travailleurs non salariés sont affiliés au RSI, sauf les présidents de S.A.S., qui dépendent du régime général de la Sécurité Sociale.

Quelle est la mission du RSI ?

A un niveau national, le RSI est dotée d’une mission à multiples volets. D’une part, il assure le recouvrement des cotisations sociales sous leurs différentes formes : contributions personnelles, contribution sociale de solidarité des sociétés… D’autre part, il administre les prestations sociales, offre un accompagnement sur mesure aux chefs d’entreprise, encadre toutes les procédures relatives au domaine sanitaire, aussi bien des actifs que des retraités. En revanche, les caisses régionales se chargent d’immatriculer les intéressés, de procéder aux remboursements de santé et de la gestion des litiges relatifs aux cotisations.

Comment choisir sa caisse de RSI ?

Grâce au RSI, le travailleur indépendant bénéficie non seulement d’un interlocuteur unique pour tout ce qui concerne sa protection sociale, mais aussi d’un seul échéancier de paiement, et d’un échelonnage de ses cotisations qui facilitent la gestion de sa trésorerie. Lorsque vous immatriculez votre entreprise, adressez-vous à l’agence locale la plus proche du siège de vos activités.